mardi 9 septembre 2008

Pourquoi je soutiens les candidatures d'Antoine DUPIN et d'Alexandre HARMAND

Les adhérents MoDem sont au courant qu'il y a des élections de nos instances départementales.
Le 27 septembre nous allons voter pour notre présidence départementale et pour notre conseil départemental (en plus de la conférence nationale).
Pour la présidence, deux candidats ayant chacun une liste de 6 personnes se présentent :

  • Pierre CREUZET : chef de la section MoDem de Nanterre, candidat aux précédentes municipales et législatives, conseiller municipal de Nanterre,
  • Antoine DUPIN : chef de la section MoDem de Meudon, candidat aux précédentes municipales et législatives, conseiller municipal de Meudon et délégué du département nommé par François BAYROU.
Pour le conseil départemental, également deux listes :
  • Alexandre HARMAND dirigeant la liste "Rassemblement Démocrate", soutenant Antoine DUPIN,
  • Aurélie MARCHAND dirigeant la liste "Collectif Vraiment Oranges", soutenant Pierre CREUZET.

Cet été, des adhérents ont cherché à créer une seule liste nommée "liste commune" rassemblant toutes les volontés du département et ne soutenant aucun candidat en particulier. Cependant ce projet n'a pas abouti, l'été n'aidant pas.
Au final il y a ces deux listes soutenant chacune un candidat.

Depuis le début j'ai affiché mon soutien pour Antoine DUPIN, et ce pour plusieurs raisons :
  • la première et, à mon sens, la plus importante est qu'avec Marie-Christine ROQUE, il nous a soutenu à Courbevoie pour la renaissance de la section UDF puis pour l'accompagnement jusqu'au changement du nom. Nous avons beaucoup d'adhérents qui nous ont rejoint après les présidentielles de 2007 et nous avions la volonté de ne pas ressasser les mêmes histoires du passé, ce qui les auraient découragé. Antoine nous a aidé à aller de l'avant jusqu'à ce qu'on devienne autonome.
  • cette aide que Antoine nous a apportée, il l'a fait également pour les sections voisines de La Garenne-Colombes et de Bois-Colombes qui étaient "vides". Des citoyens, sympathisants UDF/MoDem, ont rejoint le mouvement par leurs convictions et Antoine et Marie-Christine les ont mis au devant de la scène pour qu'ils aient une légitimité auprès des futurs adhérents.
  • cela va faire bientôt 3 ans que je connais Antoine, et durant ces années il s'est passé beaucoup de choses : pressions externes pour que les UDF ne fassent pas de vagues, fuite des UDF pour le Nouveau Centre avec en tête André SANTINI, torpillage des sections par l'intérieur... Tout était fait pour que l'UDF n'existe plus dans les Hauts-de-Seine. Quelques-uns ont tenus contre vents et marées, dont Antoine DUPIN qui était, à l'époque, maire-adjoint d'Hervé MARSEILLE à Meudon. Il s'est présenté aux dernières municipales avec l'étendard MoDem contre ce dernier.
  • j'ai également pu l'observer mener des projets départementaux réunissant toutes les volontés alto-séquanaises. Il a créé des groupes de travail durant les présidentielles de 2007, organisé des actions, persévéré pour les législatives puis les municipales. Il est allé jusqu'au bout des choses et a tenu. Je sais que d'autres personnes qui l'avaient rejoint n'y sont pas allées avec la même volonté ni la même détermination.
Alors oui, quand je constate tout le parcours qu'a fait Antoine, je ne peux que l'estimer légitime à représenter le Mouvement Démocrate dans les Hauts-de-Seine.
Car je sais qu'avec lui, on ira jusqu'au bout des choses. Même s'il n'est pas du genre à pousser la gueulante, il dialoguera jusqu'à arriver à un consensus qui sera partagé par tout le monde.
Son programme, ambitieux tout en étant réaliste, est de finir de bâtir les fondements du MoDem dans le 92 pour gagner les prochaines élections.
Certains disent qu'il ne représente que les anciens, la vieille politique ou les réseaux. Le fait de regarder les gens qui le suivent démontre le contraire. Il n'est pas plus ambitieux que n'importe qui d'autre, sinon il aurait rejoint l'UMP ou le NC depuis longtemps. Il connaît parfaitement le département et sait comment réagir selon les situations locales, ce qui le renforce dans sa manière de fonctionner avec chacun d'entre-nous.

Cependant il ne plaît pas à tous et certains lui trouvent des défauts. On peut lui citer une manière consensuelle de travailler qui peut en déconcerter beaucoup, un aspect "gueulante" qu'il n'a pas ou une manière dirigiste que certains recherchent (regardez notre Président de la République...) sans lui trouver. Mais c'est tout autant de qualité qui surmonte allègrement ses quelques défauts.

En m'engageant dans la liste d'Alexandre HARMAND, je sais que ça me donnait l'occasion d'aider Antoine à atteindre sa légitimité. Alexandre et un homme courageux qui a tenu à Neuilly face à Nicolas SARKOZY, Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, Jean-Christophe FROMENTIN puis Jean SARKOZY. Rien que ça mérite de lui tirer le chapeau !
Il a réussi à constituer une liste pour le conseil départemental et à bâtir un programme qui va dans notre sens : construire, communiquer, former et animer, pour au final gagner les élections.

Je me fie donc à des hommes de confiance qui ont montré, avec le temps, combien ils tenaient à leur engagement auprès de François BAYROU. Ils fédèrent auprès d'eux des gens de tout bord : des anciens et des nouveaux, des MoDem et des sympathisants, des jeunes et des moins jeunes.

C'est, pour moi, la seule façon de représenter le MoDem dans un département qui a la réputation d'être si dur.
Alors, ensemble, soutenez cette construction en votant Alexandre HARMAND et Antoine DUPIN !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo ...

fbouyer a dit…

"il dialoguera jusqu'à arriver à un consensus qui sera partagé par tout le monde."
Pourquoi ne pas commencer dès demain en venant débattre au siège du Modem avec P.Creuzet?

F.Bouyer (modem Vanves)

Christophe a dit…

Une réunion était déjà prévue à Montrouge pour 19h, ville du président du Comité Électorale. Vous comprendrez donc que l'organisation d'un débat par le même président à la même heure au siège pose problème.