vendredi 9 février 2007

Après Baguet, voici le tour de Santini de rejoindre l'UMP

Sarkozy en a rêvé, Santini l'a fait : son ralliement au clan UMP des Hauts-de-Seine. L'information est disponible sur le site du 20 minutes, qui annonce que le député-maire d'Issy-les-Moulineaux devrait faire sa déclaration dimanche prochain (information reprise à partir du Parisien). Ca faisait plusieurs semaines qu'on s'en doutait (j'en avais parlé dans l'article Les manoeuvres de l'UMP au sein des Hauts-de-Seine), Santini a déjà commencé en janvier dernier à créer le CDRS, le Cercle Démocrate Républicain et Social (l'ancien PSD réssuscité des cendres, dont le secrétaire est Pierre-Christophe Baguet), puis en affichant son soutien à Nicolas Sarkozy (notamment lors de ses voeux de 2007).

La situation du département 92 est plus que critiquable. L'UMP y règne en maître et s'impose comme il peut, en particulier contre l'UDF. Les raisons électorales font que certains souhaitent conserver leur place ou cèdent aux pressions. Je tiens à préciser que la majorité du conseil général des Hauts-de-Seine est UMP. Ce ne sont que des hypothèses, mais on peut parfaitement imaginer que des pressions (financières ou autres) peuvent être effectuées aux élus UDF locaux pour qu'ils affichent leur soutien à Sarkozy. Ce qui montre que François Bayrou devient clairement menaçant pour eux.

On voit bien la stratégie derrière le patron de l'UMP : règner en maître au point d'écraser ceux qui refusent de suivre. Ne nous laissons pas avoir par son entreprise de communication, la face visible et préparée de l'iceberg, et exerçons notre pouvoir dans les urnes, dernier lieu de recours !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Monsieur Santini descend de son piedestal et ses convictions politiciennes sans idéal se retourneront à terme contre lui. Parions que les citoyens de plus en plus informés des manoeuvres insupportables des élus, rejoindront encore plus François Bayrou.

misol a dit…

honte à Monsieur Santini que j'estimais, ce n'est pas cela l'honneur et la loyauté.. je ne veux pas d'élus de ce genre dans mon pays, et ils sont malheureusement nombreux de tous bords.. on va où la soupe est bonne, et on se moque bien des citoyens et de ses engagements... quelle tristesse!