samedi 31 mars 2007

Le vide

Cet article est particulier puisqu'il a plus à voir avec de la psychologie plutôt qu'avec de la politique ;)

Ne vous est-il jamais arrivé d'avoir la sensation du vide ? De ne plus savoir quoi faire ?
Parfois on est débordé de travail, d'activités, d'occupations. On a des priorités qui demandent de passer du temps dessus. Petit à petit on commence à oublier ce qu'il y a autour de nous : l'être qu'on aime, la famille, les amis... On ne voit plus que le travail à faire pour remplir l'objectif.
Et puis on y arrive à bout. On est rempli d'une sensation de soulagement : la joie d'avoir terminé. Ce qui nous prenait tellement de temps est fini. La joie passe, le soulagement s'estompe, l'esprit s'apaise et se repose enfin. Mais une angoisse prend doucement mais sûrement le relai.
L'esprit, ayant pris l'habitude de travailler, est en manque. Il demande à réfléchir, il veut matière à réflexion. Il se dit : "Que faire ?" Et il cherche. Il s'angoisse et angoisse tout le corps qu'il contrôle. Pourtant il y a tant de chose à faire pour que l'esprit se repose ! Se promener, voir des gens, discuter, boire un verre, regarder un film ou écouter de la musique... Mais non, ça ne lui suffit pas. Il cherchera jusqu'à ce qu'il trouve enfin. Ou qu'il abdique dans le pire des cas, laissant à la place la frustration d'avoir loupé quelque chose d'important à faire.
Pour ma part, j'ai pu rattraper le coup en mettant ces pensées par écrit.

Je vous invite au dialogue, à la réflexion commune. Est-ce que ce sentiment vous est déjà arrivé ? Comment faites-vous lorsque vous êtes dans cet état ?

1 commentaire:

CASA2007 a dit…

BONJOUR...ET COURAGE. Les Français sont en train de se réapproprier la politique . je vous signale mon site de campagne pour les élections législatives à paris centre : legislatives-france.com ; à bientot C.Casabonne