mercredi 7 mars 2007

Proposition : Libérer l'emploi



Revenons sur les propositions de François Bayrou.

Pour lutter contre le chômage, François Bayrou propose une mesure immédiatement applicable : la possibilité pour chaque entreprise de créer deux emplois sans charges. A moyen terme, il propose de réfléchir au transfert des charges sociales vers d’autres bases que le travail.

"Quand il s’agit de définir des priorités en matière économique, tout le monde parle de croissance, d’emploi, et, évidemment, à juste titre. Mais la croissance et l’emploi sont des résultantes : ce qui fait l’emploi, c’est l’entreprise. L’esprit d’entreprise et l’entrepreneur.", estime-t-il.

Or, rien ne justifie que l’ensemble du financement de la protection sociale repose que sur le travail, et donc sur l’emploi.

François Bayrou propose cinq pistes pour transférer ces charges : une cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, une hausse de la CSG, la TVA sociale, une taxe sur la consommation de carburants fossiles, enfin une taxe sur les mouvements financiers.

En attendant que soit mis en place ces transferts, François Bayrou propose de permettre à chaque entreprise de créer deux emplois sans charges (avec les charges de retraite : 10% en tout et pour tout). Cette mesure permet de dégeler les emplois notamment pour les TPE et PME.

François Bayrou considère que ce qui recréera l’emploi, ce n’est pas l’augmentation continue de la précarité, c’est un coût de l’emploi redevenu abordable. En réduisant les charges qui pèsent sur le travail, on libérera l’emploi : les chefs d’entreprise auront à nouveau envie d’embaucher, et ils y auront intérêt.

Pour en savoir plus: cliquez ici.

2 commentaires:

Fanette a dit…

J'ai fait plusieurs tests sur la blogosphère, que penserai le Parti Socialiste, s'ils savaient que j'ai des idées centristes ? lol !
Bayrou rassemblera les gens comme moi, lol

Christophe a dit…

Effectivement, ne dites pas à vos élus socialistes que vous vous sentez plus proche des idées UDF, ils vous accuseraient de facho pro-sarkozyste lepeniste atlantiste (et autres -iste) !
Je vous rassure, vous n'êtes pas la seule socialiste qui adhère à ces idées. Il y a même des cadres du PS qui rejoignent discrètement le parti de François Bayrou, ce n'est pas pour rien que Royal et ses lieutenants utilisent la peur pour tenter de conserver leurs électeurs.