samedi 20 janvier 2007

Le Sacre du petit empereur, un SECOND chiffre communiste à relativiser. On r'met ça ?

Photo du congrès UMP
Il faut croire qu'avec pe (petit empereur), TOUT est réellement possible. Même les 100 000 militants présents. Enfin, c'est ce qu'ils disent, parce qu'en fait, la réalité est (encore) toute autre...

Le numéro du 17 janvier du Canard Enchaîne a réussi à se procurer directement du parti les chiffres réels, et il y a de quoi tomber par terre (ou sur la chaise, la chute est moins longue et ça fait moins mal - à condition d'en avoir une sous les fesses). L'article est titré : "Sarko pris la main dans le Sacre".
Ainsi, le nombre de chaises installées a été de 20 949 chaises pour les militants, avec 300 chaises de plus pour la presse. En comptant les personnes debout, on pouvait arriver à un maximum de 25 000 personnes. La police, quant à elle, a estimé la foule à un total de 35 000 militants (question : qui contrôle la police ?). Et la veille le parti n'avait reçu que 18 000 inscriptions !
Pour éviter la sensation de vide, les fidèles de pe ont réduit la surface du hall 1 d'environ 40%.

Nous sommes vraiment loin des 100 000 annoncés par les grands médias (dont Le Figaro, contrôlé par Dassault)...

Le pire reste à venir. Toujours dans le même article du Canard Enchaîné, on apprend que le coût total de la journée ne sera pas entièrement imputée dans le budget campagne de pe. Les 3,6 millions d'euros pour l'événement, l'organisation du vote électronique à 800 000 €, les frais des transports des militants et j'en passe, seulement 20% de la facture sera assumé par pe parce qu'il a parlé à la fin de la journée (1h20). Les 80% restants seront assumés par l'UMP sous prétexte que ce temps a été consacré aux discours des grandes (grosses) têtes.
Il y a bien une commission de contrôle (la Commission Nationale des Comptes de Campagne et le Conseil Constitutionnel) mais à ce qu'il paraît elle n'a pas l'habitude de punir pour ces excès.

Tout est possible ? Ah ouais, là, ça va être dur de dire le contraire.

1 commentaire:

Raymond Hiresh a dit…

Sarkozy a changé …ni juste ni de justes

1) Qui pourrait croire qu’il y a des hommes d’affaires qui font tout pour prendre le contrôle d’une entreprise française, mais qu’il n’y ait pas d’hommes et organisations qui feraient tout pour prendre le contrôle des institutions françaises, telle que la Présidence, au détriment des intérêts des français ?

2) Qui pourrait croire que par ce que les Chrétiens ne forment pas d’organisations pour défendre et favoriser les membres de leur communauté, que les autres communautés ne défendent et favorisent leurs membres au détriment de Chrétiens et d’autres ?

Les hommes et femmes politiques ne sont pas naïfs, loin s’en faut, heureusement. Cependant dans l’absence d’une conscience et action collectif patriotique au-delà des clivages des parties le pays encoure des risques mettant en danger sa souveraineté et la démocratie. Les institutions, les lois et la constitution ne suffisent pas sans un patriotisme : un lobby étranger pourrait prendre le contrôle de la France en mettant des individus favorables à sa cause à des postes clés (et en orchestrant leurs actions au-delà des clivages des parties !!!). La Présidence était jusqu’à ce jour le dernier rempart de la France. L’objectif de certains lobbies est de s’en emparer pour contrôler la France … et à travers elle l’Europe.

Je souhaite clarifier un point important : ces lobbies ne sont ni « les Etats-Unis » ni « les juifs ».

Non, les Etats-Unis sont eux mêmes victime de ces lobbies, comme la France pourra le devenir bientôt. Nous avons vu comment les responsables les plus puissants aux Etats-Unis (Président, Ministre de la Défense, Ministre des Affaires Etrangères, Responsables des services des Renseignement, …) ont été déstabilisés chacun à son tour pour « insoumission » aux ordres des lobbies. Quand on imagine que l’homme qui détient le plus de pouvoir au monde à été mis à genoux parce qu’une femme s’est mise à genoux devant lui…on comprend le danger : étant donné que les hommes et femmes parfaits et sans histoire sont rares (ou pas assez combatifs pour réussir dans la politique) toutes nos institutions deviendront un jour ou l’autres otage de maîtres-chanteurs manipulés par des organisations bien renseignées! Et quand ces dernières sont au service de certains lobbies et que ces lobbies détiennent les médias, qui aura le vrai pouvoir ? Ni le peuple ni les politiques (ni même les hommes d’affaires français, aussi puissants soient-ils) car :

-le peuple est lui-même victime du pouvoir des médias qui lui inculquent « les valeurs et la pensée» selon les intérêts des lobbies.
-les politiques sont victimes à leur tour des médias qui décident qui éliminer, qui neutraliser et qui faire réussir, selon les intérêts des lobbies.

Les medias n’ont pas besoin d’une grande force : il leur suffit juste de mettre assez de poids pour faire pencher la balance dans un sens ou dans l’autre, en faveur de l’un au détriment de l’autre (un peu plus de Le Pen pour affaiblir la droite, un peu plus de Villiers pour affaiblir Le Pen, un peu plus de verts pour affaiblir une certaine gauche, plus de Bayrou pour affaiblir de Villepin, …). Voilà comment une petite minorité organisé (comme le lobby Sarkoziste) peut contrôler la France en neutralisant les forces des autres. Le lobby Sarkoziste n’a pas besoin de force : il suffit qu’il puisse manipuler les medias. Et comme le lobby Sarkoziste a réussi a prendre le contrôle de l’UMP, en faisant tomber les responsables un par un, il pourra prendre le contrôle d’entreprises et d’autres postes clés en France.

Le lobby Sarkoziste se sert des causes, au lieu de servir des causes! Et il se sert des gens au lieu de les servir ! Ce lobby n’a rien à avoir avec les simples lobbies de représentation d’intérêts sectoriels ou corporatistes (agriculteurs, industries pétrolières, pharmaceutique ou d’armement, médecins, avocats, fonctionnaires,…). On pourrait démontrer que ces derniers peuvent contribuer positivement à la vie démocratique en France et en Europe.

La question est alors pourquoi les medias soutiennent-ils Ségolène Royal et Sarkozy au détriment des autres candidats potentiels ? Pourquoi Sarkozy et Ségolène ne s’attaquent pas : non pas personnellement, mais dans leurs programmes ? Pourquoi le PS publie-t-il un livre gratuit présentant le programme de Sarkozy (seuls les titres sont des attaques !), pourquoi banalise-t-il ce que leur électorat reproche à Sarkozy (« rupture », « racaille », « libéralisme de Tony Blair »…), pourquoi enchaînent ils des « gaffes » (hausse d’impôts qui fait peur même à la gauche !) et pourquoi le présentent-ils comme un homme efficace, … La réalité est simple : ils servent le même lobby (qui les protège dans les medias) et travaillent sur un principe simple : tu me soutien contre mes adversaires dans mon camps, et je te soutiens contre tes adversaires dans ton camps! Et tout le reste est aussi vrai que les matchs de catchs américains…mais pas amusant car l’enjeu est la France.

Ceux qui ont décidé de soutenir Sarkozy doivent se rendre compte que peut-être Sarkozy n’est pas dangereux : mais le lobby Sarkoziste qui le soutient l’est. Ce n’est pas un soutien gratuit. Ce n’est pas un soutien « propre » : Sarkozy n’est pas là par ce qu’il est bien, ou parce qu’il a bien travaillé, mais par ce que son chemin a été « nettoyé » ! De Villepin brûlé par le CPE des jeunes (alors qu’avec S. il y aurait un CPE pour tous !), Raffarin achevé par le Référendum de l’Union Européenne (où la capacité de communication de S. était fortement absente…), Alain Juppé détrôné, exilé (et persécuté par les amis de Sarkozy), … et d’autres événements, infarctus et accidents qui ont ouvert une opportunité (ou forcé une ouverture) à Sarkozy et éloigné un ou une adversaire par ci et par là. Peut-être le hasard, la main de Dieu…ou une autre main!

Quand on sait ce que certains services de renseignements étrangers sont capables de faire (y compris dévier un avion comme le Concorde de sa trajectoire…qui aurait pu couper en deux l’avion de Jacques Chirac !), rien n’est difficile pour faire avancer un candidat acquis à leur cause, surtout quand il a des qualités.

Le lobby Sarkoziste a un projet de mondialisation (anéantissement) des démocraties, dans lequel les peuples n’auront plus mot à dire. Le projet pourra aboutir si la Présidence française tombe en leur main. Faut-il prendre le risque et laisser un candidat soutenu par ces lobbies prendre le pouvoir, ou faut-il rétablir justice aux autres hommes et femmes politiques, de gauche comme de droite, et dire : non ce ne sont pas ces lobbies qui contrôlent les medias qui détermineront qui sera président de la France. A gauche comme à droite il y a mieux que Ségolène et Sarkozy. Ségolène est à droite de la gauche et ne défendra pas bien le droit des salariés…ni la grandeur de la France. Et Sarkozy est trop à droite, au-delà de l’hémicycle.

Si les hommes politiques s’inclinent, le peuple suivra…et la France sera perdue. L’histoire nous a montré que l’ennemi fait tomber les grands d’un peuple pour se faire respecter. Quand on sait qu’aujourd’hui tous les hommes politiques (à l’exception de certains élus !) tremblent devant la presse, on comprend qu’il est grand temps de commencer la résistance. Résistance pacifique, mais résistance déterminée pour rétablir le respect et l’équilibre des pouvoirs.

Raymond Hiresh
raymond@resistancefrancaise.com

Notes :
1) Sarkozy a vraiment changé : avant il parlait de rupture mais se cachait comme un lâche à la plus petite réforme (Raffarin, de Villepin,…) ; cette fois il parle de continuité mais il cache les réformes du libéralisme et de démantèlement de l’Etat. De Villepin représente le vrai programme de droite, sociale, humaine et patriotique….et au centre et à gauche il y des alternatives, selon nos sensibilités.
2) Sarkozy n’a rien fait au Ministère de l’Intérieur que d’autres n’ont fait avant lui: la différence est qu’il a la presse de son côté alors que cette même presse s’attaquait aux précédents ministres et aux policiers…Quel autre ministre aurait pu survivre les événements des banlieues?
3) Est-il nécessaire de prendre le risque de donner au lobby Sarkoziste plus de pouvoir en soutenant le choix du lobby, Sarkozy? Ne pensez vous pas qu’il en a assez … pour faire pression sur l’ensemble de la vie politique, à gauche, au centre et à droite. Sauvez au moins la Présidence.
4) Le projet du lobby Sarkoziste est simple : Sarkozy président et la majorité pour la gauche avec Strauss-Kahn comme premier ministre. C’est « ..La peau de l’ours » : beaucoup à droite ont payé leur soutien pour garantir sa réussite …sans s’attendre à une perte des législatives à la victoire de la gauche. Le lobby a déjà tout négocié.
5) Un exemple de l’influence du lobby S. était la campagne pour le référendum de la constitution européenne. Ceux qui ont les moyens pour visionner les interviews de l’époque se rendront compte comment pour saboter la construction européenne le lobby a appuyé tous les candidats du « contre » qu’il maltraite d’habitude: Beauvais, Mammaire, de Villiers, … maquillage, éclairage, cadrage, etc. dignes d’un présidentiable…et une fois le but atteint ils ont été tous éclipsés au bénéfice de Sarkozy.

Notes : Vu mes origines certains pourraient être tentés de donner un ton antisémite à mes propos. Je souhaite leur apporter quelques clarifications :

1) Je n’assimile pas le lobby Sarkoziste à une communauté, qu’importe de quelle confession sont ses membres, et combien de juifs s’y trouvent.

2) Je considère que critiquer les actes d’une personne juive est normal. Ce qui n’est pas normal c’est de critiquer des actes par ce que leur auteur est juif. Je peux et on peut en général critiquer les actes « critiquables » d’une personne juive. Ce n’est pas de l’antisémitisme.

3) Les juifs ont une histoire. Les Chrétiens et Musulmans en ont une aussi. Aucune communauté ne peut utiliser son histoire pour s’arroger des privilèges ou transgresser des règles au détriment des autres.

4) Je n’ai pas complexe vis-à-vis d’Israël et des juifs israéliens. Je suis d’origine palestinienne, un peuple dont 80% a été persécuté et chassé de sa terre, et dont 60% (soit plus de 4.300.000 selon les Nations Unis) sont des réfugiés depuis presque 60 ans ! 30% des réfugiés, soit plus de 1.400.000 personnes sont dans des CAMPS à cause des Israéliens juifs.

5) Je ne m’inquiète pas d’une arrivée possible de Sarkozy à la Présidence pour la cause Palestinienne : les Israéliens n’arrêteront pas de voler des terres et ne respecteront jamais le droit. Sarkozy pourrait les appuyer dans leurs crimes, mais qu’importe vu ce qui reste aux Palestiniens dans les camps et sous l’occupation (ils n’ont même pas le droit de puiser l’eau de leur terre sous les pieds, voilà comment certains sont quand ils sont puissants!). Même ceux qui sont resté dans la partie de Palestine qui est devenu Israël ont été dépossédés de 80% de leurs terres !!! Ce qui est inquiétant c’est la GUERRE CONTRE L’IRAN que Sarkozy déclenchera et dans laquelle il enfoncera la France et le monde…pour les intérêts du lobby sarkoziste.

6) J’ai milité trois ans en faveur de la paix et de l’arrêt de violences, mais je n’ai pas amené le débat en France et contre les juifs de France, même que certains parmi eux vont ou envoient leurs enfants pour servir dans une armée dont les actes transgressent les droits internationaux et pour certains sont des crimes de guerres. Le fait d’avoir effacé « avec les medias » le sang de femmes et enfants victimes des bombardements dans les camps de l’ONU au Liban n’efface pas ces crimes. Les juifs ne sont pas les seuls pour la mémoire est importante.

7) Si je voulais critiquer des juifs je n’ai besoin de Sarkozy, et je n’ai que l’embarras du choix : les premiers projets préparés par des sionistes pour déporter des palestiniens datent d’un siècle, soit 50 ans avant l’Holocauste. Sarkozy a parlé de sa visite de Yad-Vashem mais ne s’est pas rendu compte (par ignorance?) qu’il a peut être marché au-dessus des traces effacées d’un village qui s’appelait DEIR YASSIN, pas loin de YAD-VASHEM. Un village dont la population civile a été massacrée par les membres d’organisations terroristes juives. L’ancien chef de gouvernement israélien Sharon (dont les massacres Sabra et Chatila ne sont ni le premier ni le dernier crime) a été remplacé par un nouveau qui s’appelle Olmert et dont la « politique » officielle pour Jérusalem était « d’augmenter le nombre de juifs et de réduire les autres », càd les chrétiens et musulmans. Et certains député « élus » Israéliens continuent à prôner publiquement la déportation….tous ces gens méprisables ne devraient pas oser mettre le pied en France ou en Europe et devrait être traduit en justice! Ce ne sont pas des gens qui ont le droit de dire qui est juste et qui est injuste. Certains juifs oui, mais pas ces Israéliens.

Et il est regrettable qu’après tant d’immigration de juifs vers Israël que les israéliens ne soient ni justes ni de justes.