mardi 16 janvier 2007

L'investiture du petit empereur, un chiffre communiste à relativiser

Photo du congrès UMP
Tout le monde est en train de s'extasier sur le score de Nicolas Sarkozy lors de l'investiture de l'UMP, qui est considéré comme un plébiscite : 98,1% des votants l'ont choisi, soit 229 303 sur 233 779 votants. Or il y a au total 338 520 militants UMP.

Ceci signifie que seulement 69,06% des militants ont voté, et change donc le véritable score ! Celui-ci n'est plus de 98,1%, mais de 67,74% ! Il est clair qu'en énonçant le véritable pourcentage, l'effet aurait été moindre.

Une fois de plus, nous avons l'occasion de voir que le parti "de la France" (sic) excelle dans l'art de la communication et de l'utilisation des chiffres.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Sarkozy nous fait bien rire !

C'est probablement parce qu'il est d'origine hongroise qu'il adore présenter les résultats comme on l'a souvent fait à l'est de l'europe !

il devient ainsi le seul néo-libéral à faire des scores à la soviétique : c'est probablement cela la rupture dite tranquille !

Christophe a dit…

C'est tout simplement de la communication. Et il est très fort le bonhomme.

Nous faire le coup du "j'ai changé" après le score, c'était osé. Parler pendant plus d'une heure, c'était audacieux. Mais brandir haut et fort 98,1% (de votants) pour UN SEUL CANDIDAT et investir en gros 5 millions d'euros pour la journée, là, il n'y a qu'à l'UMP qu'on peut voir ça.

axel a dit…

Lol...

Reviser un peu votre code electoral...

Le pourcentage du résultat est exprimé en fonction des votants, pas en fonction du nombre de militant...

C'est pareil au municipales,présidentielles, régionales, européeene, etc etc...

Critiquer n'est pas si facile que ca, ayez au moins la classe de le faire correctement !

Et n'oubliez pas : Votez Bayrou !

Christophe a dit…

Oui, et on renseigne également sur le nombre d'abstentionnistes. Ici le chiffre est conséquent car il dépasse les 30%.

Je ne connais pas le code électoral et je ne compte pas l'apprendre par coeur. Néanmoins je considère qu'en traitant les chiffres pour prendre en compte la TOTALITE des inscrits et non des seuls bulletins exprimés, on arriverait à des résultats beaucoup plus significatifs.